Atelier d’écriture avec l’association »Terre de Slam » spéciale journée de lutte pour les droits des femmes

  • Vendredi 6 mars : Marche nocturne non-mixte avec comme message « LA RUE EST À NOUS » (départ 19h30 de la mairie) et chants militants

 

  • Samedi 7 mars :
    • 10h30 – 12h30 Atelier d’écriture avec l’association »Terre de Slam » spéciale journée de lutte pour les droits des femmes
      inscription obligatoire par mail terredeslam@gmail.com
    • Manifestation pour les droits internationaux des femmes: 15h30 – 17h30 Départ de la marche, RDV au Dragon
    • Boum à la Maison du Peuple, 37 Avenue Albert de Mun : à partir de 20h30
  • Dimanche 8 mars :
    • 11h: Surprise au marché, organisée par F’Lutte
    • 12h:Repas partagé féministe aux Ami-e-s de May
    • 14h: Le jeu de déconstruction des privilèges, aux Ami.e.s de May:

A travers un jeu d’éducation populaire, nous allons ensemble, visibiliser les privilèges sexistes, classistes et racistes. Ces « privilèges » sont dits invisibles car ils sont constitutifs de la société et de sa manière de fonctionner. Être blanc par exemple ne semble pas d’emblée constituer un élément de privilège particulier. Pourtant, nous constaterons que dans la vie quotidienne, des différences sont faites entre les personnes selon leurs genres, leurs appartenances sociales et / ou raciales, ou leurs orientations sexuelles. Il existe aussi d’autres privilèges contre lesquels combattre, tel que le validisme se traduisant par de l’handiphobie ou le cisgenrisme se traduisant par de la transphobie (système qui ne reconnait que deux genres, des genres réduits aux organes sexuels: homme / femme et dénigre les personnes trans et les personnes intersexuées)
Ce travail de groupe permet avant tout de discuter ensemble des résultats et de comprendre comment chacun.e se situe et situe l’autre dans cette société. Pour autant, il n’est pas question de faire des jugements personnels, mais d’observer les dominations sociales et d’y être sensibilisées pour les combattre. Se déconstruire sur ses privilèges n’est pas chose facile, notamment parce qu’il existe un mécanisme d’invisibilisation permanente de ces privilèges, mais c’est un travail nécessaire de conscientisation pour lutter contre les dominations sociétales: capitalisme, racisme, patriarcat…
Bienvenu.e.s à cet atelier !

  • 17h, à la Maison du peuple
    Exposition et lecture de témoignages sur les violences faites aux femmes
    Au sein de la Maison du Peuple, les femmes AmaJaunes militent activement contre les violences faites aux femmes. Elles ont lancé un appel à témoignages anonymes, afin de sensibiliser aux situations de violences sexistes et pour lutter contre. Ce sont ces témoignages qui seront lus sans jugement pour faire entendre les voix de celles que l’on censure, autant à travers le système de domination masculine, que de la part des agresseurs.seuse. Les violences sont multiples, elles font partie d’un cycle qui se traduit d’abord par une emprise psychologique, qui peut être tout aussi violente et traumatisante, que les violences physiques.
    Ces témoignages, rassemblés dans une brochure ont vertu à devenir de plus en plus conséquent, tant elles sont nombreuses à avoir le courage de témoigner et donnent l’énergie à d’autres de le faire.

Ci-dessous, l’appel à témoignages des femmes AmaJaunes

Le collectif de femmes AmaJaunes de Saint Nazaire a lancé un appel à toutes les femmes, sans exception:
Les récits écrits de paroles de femmes que nous recueillons sont anonymes. Nous voulons faire de ces témoignages un objet de transmission, de prévention et de partages pour aider et soutenir les femmes.
Nous espérons que des femmes puissent se libérer en écrivant et / ou racontant son histoire.
Libérons notre parole, écrivons nos histoires et partageons-les avec d’autres femmes, qui un jour, comme nous, ont subi des violences. Quelle que soit la forme de ces violences, quand elles ont lieu, là où elles se sont passées, ou qui en a été l’auteur.

N’ayons pas peur ! Parlons ! Écrivons !

Ce que nous prenons pour nos petites histoires font partie de la grande Histoire de Luttes des Femmes. Ne passons plus sous silence, ce sont des faits graves, qui nous construisent malgré nous. Nous formons une communauté de destins.

mail : amajaunes-sn@riseup.net