Réunion des hébergeur.se.s solidaires

Mercredi 14 Octobre à 18h30, réunion des hébergeur.se.s solidaires.

« Nous n’avons pas le pouvoir de régler leur avenir mais nous pouvons améliorer leur présent »

Un mineur isolé étranger, est un jeune (garçon ou fille) étrangé, âgé de moins de 18 ans, séjournant seul, sans représentant légal, sur le territoire français ; arrivé jusqu’à nous après un voyage très long, très éprouvant, extrêmement risqué et traumatisant.

S’il est reconnu mineur par l’AEMINA, il sera logé, nourri, scolarisé jusqu’à ses 18ans et pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance.

S’il n’a pas les papiers officiels prouvant de la véracité de son récit de vie, il ne sera pas reconnu en tant que mineur et se retrouvera sans droits dans une situation d’insécurité comparable à celle d’un SDF. Il pourra faire recours et devra entrer en relation avec les autorités de son pays d’origine et de son consulat. Ce sont des démarches qui prennent beaucoup de temps, surtout quand on vit dans la rue.

Nous, les Hébergeurs Solidaires, proposons d’offrir temporairement à ces mineurs isolés et étrangers un toit, un lit, une douche, une place à table. Nous somme des foyers de dépannage, en quelque sorte, dans lesquels on peut se reposer, se ressourcer en sécurité pour commencer à s’intégrer en France.

Les attentes sont énormes et nombreuses nous avons grand besoin de renforcer et d’agrandir notre collectif.

Cela peut-être pour quelques semaines ou quelques mois. Il y a également la possibilité d’accueillir un même jeune entre plusieurs familles en alternance.