Règlement intérieur

Règlement intérieur

Les Ami.e.s de May

22 septembre 2019

 

Préambule

L’association  »Les Ami.e.s de May » (LADM) a passé une convention avec l’association  »Centre Fernand Pelloutier » qui fixe les modalités d’occupation des locaux.

LADM s’engage à respecter les modalités d’occupation, les responsabilités et les objectifs suivants :

  • promouvoir une alternative à l’économie de profit,
  • favoriser l’émancipation des individu·e·s,
  • démystifier et échanger les savoirs et les savoir-faire,
  • pratiquer la solidarité et l’ouverture à tou·te·s sans discrimination,
  • s’impliquer dans toute initiative sociale et culturelle.

LADM est composée d’individu·e·s qui paient tou·te·s une adhésion annuelle et participent aux frais d’utilisation des salles.

Tou·te·s les membres participent aux travaux d’aménagement et d’entretien. Les adhésions et participations aux frais sont révisables chaque année.

LADM est une association portant des valeurs de non-oppression et d’émancipation.

Son projet consiste à faire vivre un espace associatif au sein d’un lieu collectif (le  »Centre Fernand Pelloutier »), en développant des pratiques non-oppressives et émancipatrices lors de ses diverses activités. Cela signifie d’une part, a minima, chercher à ne pas reproduire les pratiques autoritaires, sexistes, racistes, xénophobes, etc. ; d’autre part, chercher à favoriser, développer et expérimenter des pratiques émancipatrices basées sur des relations non-marchandes, égalitaires, coopératives et d’échanges de savoir sous ses différentes formes.

LADM est une association autogérée.

Parce qu’elle est à même de permettre au mieux la mise en œuvre pratique de ces principes de non-oppression et d’émancipation, l’autogestion est la forme d’organisation qu’elle cherche à développer.

Ce choix de l’autogestion se joue à deux niveaux : celui, au quotidien, de participation aux tâches d’entretien et de gestion du lieu (participation financière, présence à l’AG et aux commissions d’Auto-gestion (pour les membres actifs), ménage, travaux, gestions des déchets et du rangement). Le second niveau est de mettre en œuvre ce souci autogestionnaire dans toutes les décisions et expérimentations décidées, en réponse aux problèmes survenant dans la gestion quotidienne du lieu.

LADM est un socle pour les luttes sociales.

Lutter contre les pratiques oppressives et favoriser l’émancipation des individu·e·s impliquent de s’organiser collectivement pour agir au niveau de la société elle-même. Cela passe par l’accueil de groupes ou collectifs ayant ces objectifs. Enfin, cela induit de concevoir aussi LADM comme un lieu de ressources et de transmission d’informations sur ces luttes (locales, nationales ou internationales, actuelles ou passées).

 

I/ Fonctionnement de l’Association LADM

A/ Rôles des Assemblées

1) Assemblée générale annuelle

Une fois par an, le collège convoque l’ensemble des adhérent·e·s de l’année en cours pour réaliser une assemblée générale.

Elle a pour but d’effectuer un bilan des activités de LADM et de régler toute autre question la concernant.

2) Collège ou Assemblée Gestionnaire

LADM est une association collégiale.

Le collège se compose des membres actif·ve·s de LADM.

Il a les pouvoirs les plus étendus pour la gestion des affaires de LADM.

Il désigne parmi ses membres ceu·le·s qui auront la signature des comptes de LADM.

Les membres du collège assurent le fonctionnement de LADM conformément aux statuts, charte et règlement intérieur, ainsi que l’exécution de ses décisions.

L’assemblée gestionnaire se tient au moins une fois par mois à rendez-vous fixe : le deuxième mardi des mois pairs à 18h30 ; le deuxième dimanche des mois impairs à 17h.

Elle regroupe les membres du collège pour prendre toute décision concernant LADM.

Au début de chaque assemblée, différents rôles d’animation et d’enregistrement sont attribués à des membres actif·ve·s pour assurer le fonctionnement de l’assemblée et l’information des membres actif·ve·s absent·e·s :

      • Secrétaire

      • Animateur / Facilitateur de débat

      • Gestionnaire du temps

Les décisions sont prises par consensus.

Les personnes absentes lors de ces assemblées donnent leurs consensus par défaut mais peuvent faire part de leurs désaccords en demandant la tenue d’une commission de médiation.

En l’absence de consensus, une commission de médiation composée de quatre membres actif·ve·s est désignée par les membres historiques pour chercher une issue avec les différents partis concernant la prise de décision. En cas d’échec, les membres historiques peuvent juger que la décision collégiale est en panne et convoquer une assemblée exceptionnelle pour sortir de l’impasse.

Les membres actif·ve·s du collège forment les différentes commissions nécessaires au fonctionnement de LADM, dont les rôles sont divers (permanence, évènement, gestion, entretien des locaux, travaux…).

Lors des assemblées gestionnaires, les commissions rendent compte de leurs activités à l’ensemble du collège en vue de permettre une vision d’ensemble des décisions prises par LADM. Les orientations des actions des commissions sont alors décidées par consensus après débats.

3) Assemblée extraordinaire

Sur présentation d’un motif grave, les membres historiques, le collège et/ou la commission de médiation peuvent convoquer une assemblée générale extraordinaire, en cas de problème urgent, de modification à apporter aux statuts ou de procédure d’exclusion.

L’ensemble des adhérent·e·s est convié à une date donnée 15 jours à l’avance.

Cette assemblée ne traite que de points d’ordre du jour dument précisés par la convocation.

4) Membres historiques

Les membres historiques sont les membres du collège lors de la fondation de LADM et signataires des statuts.

Leurs fonctions sont la constitution d’une commission de médiation en cas d’absence de consensus dans les décisions du collège, la convocation d’une assemblée extraordinaire, la dissolution de LADM et la radiation d’un membre.

5) Permanence

C’est un accueil assuré par les membres actif·ve·s et à destination de tou·te·s.

Elle se déroule à heure fixe le vendredi entre 17h et 19h toutes les semaines.

6) Commissions

Une commission est un groupe de membres actif·ve·s.

Elle se constitue librement pour porter une activité ou une fonction. Leurs activités sont assujetties aux décisions du collège au cours des assemblées gestionnaires. Elles sont aussi conformes et représentatives de la charte.

On discernera :

  • Les Commissions de Gestion Pérennes qui ont en charge un rôle permanent dans LADM. Il s’agit de :

    • La commission  »médiation »

    • La commission  »usage et entretien du local »

    • La commission  »permanence et adhésions »

    • La commission  »bibliothèque »

    • La commission  »trésorerie »

    • La commission  »communication et évènement »

  • Les Commissions Récurrentes qui prennent en charge des tâches se présentant régulièrement dans LADM mais ne sont pas permanentes.

  • Les Commissions Ponctuelles qui sont organisées en rapport avec un évènement précis et unique.

B/ Adhésions et modalités

1) Membres actif·ve·s

Les membres actif·ve·s :

composent le collège,

s’engagent à faire vivre le lieu,

sont les garant·e·s de son fonctionnement, de l’application des principes définis aux statuts et par les assemblées gestionnaires,

participent aux assemblées gestionnaires mensuelles (et plus si nécessaire),

prennent leur tour dans la désignation des personnes référentes et dans les commissions,

La qualité de membre actif·ve se perd si la personne n’est pas présente effectivement pendant 6 mois aux réunions de l’assemblée gestionnaire, sachant que 3 absences consécutives donnent lieu à un rappel.

Il·le·s sont les seul·e·s à pouvoir réserver le local et proposer une activité.

Sont membres actif·ve·s les personnes adhérentes à LADM et à la charte désireuses de participer à la vie associative. Elles constituent l’assemblée gestionnaire et composent les commissions. Les membres actif·ve·s payent une cotisation conseillée de 15€ par trimestre.

2) Adhérent·e·s d’usage

Les adhérent·e·s d’usage :

peuvent participer aux réunions de l’assemblée gestionnaire. Ils ont un rôle consultatif,

marquent leur engagement par la participation à faire vivre le lieu,

La qualité de membre d’usage s’acquiert en participant aux projets et activités de LADM.

Il·le·s peuvent devenir membres actif·ve·s par simple demande au collège.

Il·le·s doivent obligatoirement prendre contact avec le/la référent·e du mois ou un membre actif·ve pour s’inscrire sur le tableau d’occupation du local.

L’adhésion pour les personnes usagères des activités associatives est mensuelle à prix libre avec un tarif conseillé de 5€, à évaluer en fonction des activités.

3) Adhérent·e·s occasionnel·le·s

C’est une adhésion pour les personnes non-investies à LADM mais présentes lors d’événements ponctuels. L’adhésion est annuelle à prix libre.

L’adhésion n’est pas obligatoire pour l’accès au local lors d’évènements publics organisés par LADM.

 

II/ Fonctionnement du local

A/ Généralités

Le local est un lieu partagé, géré collectivement. Nous comptons sur la participation active des usager·e·s pour l’entretien matériel et moral du lieu. Quelques bases ont été posées.

Fêtes et drogues : Il a été décidé que le local ne pouvait pas être utilisé pour l’organisation d’évènements à visée purement festive, au bénéfice d’un ou plusieurs usager·e·s. Il ne doit pas accueillir des activités qui mettraient sa pérennité en danger.

Dans le souci du respect des usager·e·s, l’alcool sera consommé avec modération. Seules les personnes adhérentes à LADM peuvent consommer de l’alcool dans le local.

Participation aux frais : LADM se charge du paiement des factures d’eau, d’électricité, assurances, frais bancaires…. Les cotisations des adhérent·e·s couvrent une partie de ces frais.

Les groupes usagers du local consommant des ressources sont encouragés à participer également.

La commission  »trésorerie » éditera régulièrement un budget pour maintenir les comptes de LADM  »dans le vert ».

B/ Occupation des salles

1) Local du  »Centre Fernand Pelloutier »

Le local du  »Centre Fernand Pelloutier » est composé de :

La salle principale

  • Le bureau et stock

Le bar

La cuisine et sa réserve

La bibliothèque

Les toilettes

Les documents laissés à la disposition de tou·te·s doivent être mis dans les présentoirs prévus à cet effet dans la salle principale ou affichés sur les panneaux d’affichage (penser à faire le tri de temps en temps). Les utilisateur·trice·s du lieu veillent à leur bon usage et à leur respect.

Les salles doivent être nettoyées et rangées après chaque réunion. Elles ne doivent pas devenir un lieu de stockage.

Un planning de ménage est établi par la Commission  »usage et entretien du local ». Elle pensera notamment à la bonne tenue du local – rangement, ménage, produits d’entretien.

La Commission  »usage et entretien du local » se charge de mettre à la disposition des utilisateur·trice·s le matériel nécessaire au nettoyage.

2) Usage des salles

Les membres actif·ve·s ont la priorité dans l’occupation des salles.

Les adhérent·e·s d’usage ne peuvent s’inscrire que sur demande à la Commission  »usage et entretien du local ».

L’occupation des salles suppose une participation financière laissée à prix libre (mais conseillé à 5 €).

Toute activité donnant lieu à une transaction financière doit se pratiquer dans le respect des valeurs de LADM (de solidarité et de partage).

Toute activité dont l’idéologie ne respecte pas la dignité humaine (racisme, sexisme, autoritarisme, homophobie) n’est pas admise.

En cas de doute, le/la demandeur·se vient exposer sa requête lors d’une réunion de l’assemblée gestionnaire qui donne ou non son accord.

C/ Les Commissions

Les Commissions restent à définir en fonction des besoins qui émergeront lors des discussions des assemblées gestionnaires et des réunions.

1) Commission  »médiation »

Tous les 6 mois, 3 membres historiques et 3 membres actif·ve·s sont désigné·es par tirage au sort pour composer la Commission de médiation, dont le rôle est de chercher le consensus en cas de désaccord.

Adhérer à LADM signifie un engagement potentiel à assumer cette charge.

2) Commission  »usage et entretien du local »

La Commission s’occupe entre 2 assemblées gestionnaires du planning des salles, principalement pour les adhérent·e·s usager·e·s et occasionnel·le·s. Elle transmet les demandes. En cas de problème, celles-ci sont discutées lors des assemblées gestionnaires.

Elle gère aussi l’entretien du local en veillant à son état, après les mises à disposition, et assure le nettoyage au besoin.

3) Commission  »trésorerie »

La Commission trésorerie tient les comptes de LADM et gère le chéquier.

4) Commission  »permanence »

C’est un accueil assuré par les membres actif·ve·s et à destination de tou·te·s.

Elle se déroule à heure fixe le vendredi entre 18h et 20h toutes les semaines.

Le but est d’accueillir et de présenter LADM, de créer une interface pour des requêtes pour les assemblées gestionnaires, par les moyens d’une communication en « fil rouge ».

Elle doit organiser et plannifier les moments de rendez-vous.

Elle gère également les adhésions (registre, cotisations …).

5) Commission  »bibliothèque »

Elle gère la bibliothèque.

6) Commission  »communication, évènements »

Pensons à

fermer les portes en partant : le dernier groupe inscrit sur le tableau est responsable de la fermeture du lieu (il doit demander aux personnes restantes de quitter les lieux en même temps que lui).

à partir de 22h les portes doivent être systématiquement fermées

couper l’éclairage inutile à la fin des activités.

couper le chauffage et le gaz (voir la fiche technique).

laisser propre ce qu’on a utilisé (verres, tables, sol, wc, …)

sortir les poubelles

enlever les papiers et documents personnels

veiller à ne pas dégrader les lieux et le mobilier

le lieu est non-fumeur