Conférence gesticulée sur le pouvoir d’agir

Vend. 11 oct à 20h30 – Retour vers le No Futur
Conférence précédée de la permanence d’accueil du local de 18 à 20h & auberge espagnole à partir de 19h … ramenez vos meilleures spécialités !
Le bar sera ouvert dès la fin de la conférence.
(on vous rappelle que chez les ami-e-s de May TOUT est à prix libre, SAUF l’alcool)

Dans cette forme de conférence théâtralisée, Job nous emmènera dans un
voyage où l’on croisera des philosophes, des zadistes, des scientifiques, des militantes écoféministes… Tout ce beau monde réuni, à travers le temps, pour nous aider à sortir du sentiment d’impuissance dans un système qui détruit tout, de notre environnement à notre santé mentale ! Ces questions face aux rapports de pouvoir, Job se les pose à partir de son expérience personnelle et choisit de parler et de parier sur le lien, l’empathie, les émotions. Il raconte les squats, le collectif, évoque l’Éthique de Spinoza, discute de culture commune, d’autonomie … et de tous les leviers qui peuvent nous aider à sortir du sentiment d’impuissance afin d’identifier des pistes d’actions concrètes. «No Future» disait le mouvement punk. Ici, on y revient ! Mais on se demande comment dépasser ce constat et sortir du désespoir pour agir à travers l’autonomie collective. Ça va faire du bien!

Info-tour du comité de soutien à Vincenzo Vecchi

Info-tour du comité de soutien à Vincenzo Vecchi de Rochefort en terre le lundi 14 octobre à 18h30

    • 18h30 auberge espagnole
    • 19h présentation
    • 20h film
    • 22h échange sur le film

Des militant.e.s du comité de soutien de Rochefort en terre se déplacent pour parler de ce qui se joue chez elles et eux, contrer le discours gouvernemental et les menaces d’expulsion, partager leurs envies dans l’idée de construire un comité de soutien à Saint Nazaire.

Vincenzo Vecchi est condamné à une peine extrêmement lourde, pour sa participation à la mobilisation contre le G8 de Gênes en 2001, lors de laquelle un opposant avait été abattu par la police, et à une manifestation contre un groupuscule fasciste, à Milan en 2006 ; en vertu de la loi Rocco datant du régime fasciste et réactivée par Berlusconi en 2001 pour mater la contestation anti G8.

C’est une soirée ouverte à tous.tes, qui commencera par une présentation et sera suivie d’un débat.

Il y aura également la diffusion du film « Diaz, un crime d’État » de Daniele Vicari, un film sur le G8 de Gênes et plus particulièrement sur l’assaut de l’école Diaz qui relève de la torture.

Venez nombreu-ses !

Pour plus d’info : https://www.comite-soutien-vincenzo.org/

Cette histoire en dit long sur l’état du monde https://fr.wikipedia.org/wiki/Diaz_:_un_crime_d%27%C3%89tat